Avant tout

Lavez-vous les mains avec de l’eau tiède et du savon avant de les plonger dans l’eau de l’aquarium. Bien rincer tout le savon de vos mains. Celui-ci extrêmement nocif pour les poissons.
1. Ne pas éclairer trop longtemps et ne pas exposer l’aquarium à la lumière du jour

La lumière forme un cycle de vie entre l’activité et le repos. Aussi, le temps d’éclairage idéal pour l’aquarium est de 6 à 8 heures par jour. Une bonne lumière est essentielle pour que les plantes puissent réaliser la photosynthèse (synthétisation des matières organiques grâce à la lumière).

Il existe une multitude de luminaires pouvant éclairer votre aquarium. Néanmoins, il est préférable d’utiliser un éclairage proche du spectre solaire de la lumière du jour

Veillez à ne pas exposer l’aquarium à la lumière directe du soleil afin d’éviter la reproduction des algues.

2. Entretenir son aquarium toutes les semaines en remplaçant 10% de votre eau et en siphonnant le gravier

Les déchets se décomposent et se logent dans le gravier de votre aquarium. Par conséquent, il est très important de le nettoyer à l’aide d’une cloche d’aspiration afin d’éviter les poussées de nitrate et de phosphate.

En utilisant la cloche d’aspiration, le gravier se mélange à l’intérieur de celle-ci, elle aspire l’eau et les impuretés et ensuite le gravier redescend dans votre aquarium.

Il est à noter que le sable ou un gravier trop léger sont aspirés par le siphonnage.

Le changement d’eau permet également de réintroduire les éléments et les minéraux nécessaires au bien-être de vos poissons et de vos plantes.

Pour un aquarium bien équilibré, un changement d’eau de 10 à 15% (max.) par semaine est suffisant s’il est fait de manière régulière.

3. Déplacer votre décoration avant l’entretien

Avant chaque entretien, déplacez vos décorations afin d’aspirer un maximum de crasse.

Les manœuvres sont parfois délicates, surtout avec les gros bacs africains mais elles sont indispensables.

Laisser la décoration en place au même endroit trop longtemps peut entretenir un « nid » de phosphate et de nitrate.

4. Tester son eau / connaitre ses paramètres adaptés à ses poissons / ajuster les paramètres si besoin

Pour un bac équilibré, testez votre eau régulièrement (1 fois par semaine).

Des tests simples à bandelettes donnent un bon aperçu de la qualité de votre eau (nitrate / nitrite / dureté / chlore).

Lors des changements d’eau, il est important d’adapter l’eau qui sera remise à ses poissons.

Par exemple : eau du robinet , ½ eau robinet + ½ eau osmosée, eau osmosée + sel minéraux , eau de mer,…

De surcroît, il est important de connaitre les paramètres d’eau dont vos poissons ont besoin et de respecter les mêmes gestes lors de chaque entretien.

ATTENTION : lorsque vous utilisez un mélange d’eau osmosée et d’eau du robinet, il est indispensable de connaitre les niveaux Kh et Gh des deux eaux pour obtenir les bonnes proportions.

5. Vérification du matériel électrique et nettoyage de celui-ci

Avant tout, placez l’équipement hors tension afin d’éviter le risque d’électrocution.

Nettoyez la pompe de façon à assurer un bon débit et vérifiez également l’étanchéité de la résistance. Frottez l’éclairage pour enlever les traces de calcaire.

ATTENTION, s’il y a de la condensation à l’intérieur du chauffage, ne l’utilisez pas!

Veillez à utiliser un équipement de haute qualité et évitez de surcharger vos circuits.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *